Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • : Église Catholique au Sankuru, en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 19:09

C’est à l’occasion de la grande solennité de Tous les Saints, dimanche 02 novembre 2014 (conformément à la particularité du calendrier liturgique de l’Eglise Catholique du Congo-Kinshasa), que les fidèles de Saint Michel de Djalo ont choisi de célébrer les cinquante ans de fondation et d’évangélisation de leur paroisse.

 

Située au cœur du diocèse de Tshumbe qui en compte vingt au total, la paroisse Saint Michel de Djalo conserve le privilège d’être la première à avoir été fondée par un prêtre diocésain autochtone, Abbé Victor KAINDA (+), en 1964.

 

Dans son homélie, Monseigneur Nicolas DJOMO, Ordinaire du lieu et président de l’Eucharistie du jour, a commencé par transmettre à l’assemblée l’essentiel de la première phase du Synode sur la Famille qui vient de se tenir à Rome ainsi que le vœu du Saint Père, le Pape François, de voir tous les fidèles y participer avec leurs réflexions de base et  prier sans cesse pour que l’Esprit de Dieu continue à illuminer l’Eglise sur le vrai sens du mariage et le rôle capital que doit jouer la famille dans la mission de l’évangélisation aujourd’hui.

 

Revenant sur la solennité de la Toussaint, le Prélat catholique a indiqué que «Les Saints, connus ou inconnus, dont nous célébrons la mémoire  ne sont que la multitude de nos frères qui, comme nous, ont connu la fatigue et la peine, la faiblesse et l’angoisse, mais ont tenu bon sur leur chemin des béatitudes, qui est celui de la sainteté». Un saint, a-t-il ajouté, c’est tout simplement un chrétien qui vit dignement sa foi dans l’amour et l’espérance d’un monde meilleur en Jésus-Christ.

 

Avant de conclure, l’Ordinaire du lieu a tenu à faire remarquer à ses fidèles que célébrer cinquante ans d’existence d’une paroisse est en même temps l’occasion de nous interroger sur l’état d’avancement de notre propre sainteté sur la route des béatitudes; car la paroisse est essentiellement un lieu d’évangélisation et de sanctification. C’est le moment, a-t-il conclu, de saluer la mémoire de ce vaillant soldat du Christ, Abbé Victor KAINDA, qui n’avait que sa foi, son amour et son espérance comme moyen pour fonder cette merveilleuse œuvre d’Eglise qu’est la paroisse Saint Michel de Djalo.

 

La messe finie, l’événement fut aussi marqué par diverses cérémonies et manifestations dont le défilé massif de toutes les Communautés Ecclésiales Vivantes de Base et des mouvements d’action catholique de la paroisse Saint Michel.

 

Fait à Tshumbe, le 03 nov. 2014.

Abbé Léonard LUMBUTU

Secrétaire-Chancelier

CINQUANTE ANS DE L'ÉRECTION DE LA PAROISSE SAINT MICHEL DE DJALO

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Léonard LUMBUTU - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires