Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DIOCÈSE DE TSHUMBE

DIOCÈSE DE TSHUMBE

Église Catholique au Sankuru, République Démocratique du Congo.


VOEUX DES FRÈRES DE LA PASSION DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST

Publié par Abbé Michaël SHOSONGO KASENDO, Secrétaire-chancelier sur 17 Août 2021, 13:51pm

Catégories : #EVENEMENTS

La Congrégations des Frères de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ du diocèse de Tshumbe a vu l’effectif de ses membres augmenté ce mardi 10 août 2021. Le Révérend frère SAMANGUWA WONGOLA Victor a émis ses premiers voeux de religion en la Cathédrale Sainte Marie de Tshumbe. Trois postulants ont, au cours de la même célébration eucharistique, fait leur entrée au Noviciat. Il s’agit des frères OKITALODI SHONGO Paul, WELO OKITESONGO Boniface et ONYUMBADJONGA FAKANDA Michel.


Cette messe a été présidée par S. E. Mgr. Nicolas DJOMO dans une Cathédrale Sainte Marie remplie comme un oeuf. Dans son mot d’introduction, le Pasteur de l’Eglise particulière de Tshumbe a invité les religieux de cette Congrégation à vivre de manière rigoureuse leur charisme et surtout à faire de la Passion du Christ l’unique richesse de leur vocation. Il les a aussi conviés à toujours puiser dans cette Passion l’énergie spirituelle indispensable à l’édification et à la sanctification du Peuple de Dieu. C’est le thermomètre, précisait-il, à l’aide duquel on peut mesurer, et le sérieux de votre appel, et l’efficacité de votre apostolat auprès du Peuple de Dieu.


Pendant cette messe, le sermon a été donné par l’Abbé Matthieu ONYUMBE TOKO, prêtre du Presbyterium de Tshumbe. En se référant au thème de la retraite, l’Abbé Matthieu a focalisé son homélie sur l’importance de la prière dans la vie d’un consacré, en invitant les frères à faire preuve de disponibilité inconditionnelle aux imprévus de Dieu comme le recommande le Christ et en marchant dans les sillages d’Abraham: «Mes frères, accepter de devenir consacré, à l’heure actuelle, relève de l’héroïsme et du sacrifice. Accepter surtout de vivre l’obéissance, la pauvreté et la chasteté dans une humanité où le pouvoir, l’avoir et la sexualité, devenus gymnastique et syndrome, se disputent le monopole, c’est refuser d’être un homme de son temps. Ainsi pour y parvenir, vous devez tenir ferme dans la prière. Vous devez tenir ferme à vos engagements baptismaux. Vous devez tenir ferme à votre consécration religieuse. Vous devez, par la force de la prière, être à mesure de donner un témoignage édifiant au peuple de Dieu, par votre serviabilité, votre disponibilité et votre vie de sainteté».


Rappelons que cette cérémonie a eu lieu au terme d’une retraite de six jours animée par l’Abbé Matthieu ONYUMBE autour du thème: «La vie religieuse à la suite du Christ, homme de prière, chaste, pauvre et obéissant».


Abbé Michaël SHOSONGO,
Secrétaire-chancelier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents