Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DIOCÈSE DE TSHUMBE

DIOCÈSE DE TSHUMBE

Église Catholique au Sankuru, République Démocratique du Congo.


LES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES DES SŒURS SERVANTES DE MARIE CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS

Publié par Abbé Michaël SHOSONGO Kasendo, Secrétaire-Chancelier de la Curie diocésaine sur 16 Août 2019, 11:37am

Catégories : #EVENEMENTS

Les sœurs de l’Association pieuse dénommée Sœurs servantes de Marie consolatrice des affligés ont accompli, ce jeudi 15 août 2019, diverses étapes décisives de leur vie consacrée, dans la cathédrale Sainte Marie de Tshumbe, au cours d’une célébration eucharistique présidée par S. E. Mgr. Nicolas DJOMO Lola, évêque de Tshumbe.

 

Trois évènements ont constitué l’essentiel de ces cérémonies: le renouvellement des vœux, le port d’habit religieux, étape qui marque l’entrée au Noviciat et la profession des premiers vœux de religion. La cérémonie de renouvellement des vœux a été réalisée par les sœurs EKUMU Charlotte et OKITANUNGA Henriette. En effet, cinq postulantes sont entrées au Noviciat: SHIMBA Catherine, AKOLO Monique, MBUTSHU Charlotte, DONDJA Rosalie et NDJEKA Charlotte. Sept novices ont émis leurs premiers vœux de religion. Il s’agit de: EKOKO Louise, DEMBO Henriette, TANYANGEKE Véronique, ANUNGA Judith, AKANYI Marie, OLENGA Régine et DJONGA Justine.

 

Ces cérémonies sont intervenues le jour où l’Eglise universelle célèbre dans une immense allégresse la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, un dogme qui met en lumière la situation actuelle de l’œuvre du salut. Car l’Eglise considère que Marie est celle qui, par la foi, a reçu dans son corps le salut pour elle-même et pour nous tous. Ce salut, elle l’a reçu tout entier et ce salut est le salut de tout homme.

 

En commentant les écritures saintes du jour (Is 49, 13-15; 2Co 1,3-7 et Jn 19, 25-27), S. E. Mgr. Nicolas DJOMO a salué la naissance de cette association dans le diocèse dont il a la charge pastorale. Il a rappelé l’intervention décisive de Dieu dans les vicissitudes dont Israël était victime pour lui apporter la consolation. Cela, a-t-il souligné, est une attitude qui nous rappelle l’obligation incombant à chaque chrétien à œuvrer au soulagement de toute personne se trouvant dans le besoin. Cette attitude divine pousse également chaque chrétien à venir surtout en aide aux personnes vulnérables et nécessiteuses: malades, orphelins, veuves, personnes vivant avec handicap tant physique que mental: «Avoir des religieuses dont le charisme consiste à se rendre au chevet des déshérités et des plus démunis pour leur apporter la consolation, faisait remarquer S. E. Monseigneur dans son sermon, ne demeure pas moins une chance pour l’Église particulière de Tshumbe. Avoir des religieuses dont le charisme va dans le sens d’imiter la diligence de Marie à soulager la misère des hommes demande l’engagement et l’apport de tous. Et donc, c’est à vous, chrétiens, qu’incombe la lourde responsabilité d’aider les sœurs consolatrices dans la concrétisation de leur charisme. En les aidant, elles seront à mesure de mener leur vie des consacrées en ayant toujours le cœur à Dieu et la main dans le servir des plus démunis, le tout dans un exercice parfait des conseils évangéliques».

 

Rappelons que l’Association des Sœurs servantes de Marie consolatrice des affligés a été fondée en 2010 par la Sœur Charlotte EKUMU. Elle compte, en ce jour, vingt-sept membres dont: neuf postulantes, sept novices et onze religieuses professes.

 

Abbé Michaël SHOSONGO Kasendo

Secrétaire-Chancelier de la Curie diocésaine

LES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES DES SŒURS SERVANTES DE MARIE CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS
LES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES DES SŒURS SERVANTES DE MARIE CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS
LES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES DES SŒURS SERVANTES DE MARIE CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS
LES CÉRÉMONIES RELIGIEUSES DES SŒURS SERVANTES DE MARIE CONSOLATRICE DES AFFLIGÉS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents