Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DIOCÈSE DE TSHUMBE

DIOCÈSE DE TSHUMBE

Église Catholique au Sankuru, République Démocratique du Congo.


LA SUCCESSION ÉPISCOPALE DU DIOCÈSE DE TSHUMBE

Publié par Secrétariat du Diocèse sur 6 Janvier 2019, 18:27pm

Catégories : #ACCUEIL

Qui est un évêque? Un évêque est celui qui a autorité sur une Église chrétienne particulière ou un diocèse.

Dans le catholicisme, chaque évêque d'aujourd'hui a été ordonné par un ou plusieurs évêques issus d'une chaîne d'ordonnateurs qui, théoriquement, remonte dans le temps jusqu'à un des apôtres du Christ. C'est ce qu'on appelle la succession apostolique. Dans le langage juridique du droit canonique catholique, l'évêque est appelé ordinaire local ou ordinaire du lieu.

 

* Bref historique

 

Étymologiquement, le mot «évêque» provient du mot gallo-roman "EPISCU", forme raccourcie du mot latin episcopus, lui-même adapté du grec Eπίσκοπος / episkopos qui veut dire littéralement «surveillant» ou «superviseur», c'est-à-dire modérateur, tuteur, responsable d'une organisation ou d'une communauté. Le mot est plusieurs fois utilisé dans les lettres de Saint Paul.

Avant le christianimse, le terme était utilisé pour désigner toutes sortes d'administrateurs (ce mot est la meilleure traduction) dans les domaines civil, financier, militaire, judiciaire.

 

* Théologie de l'épiscopat 

 

Chez les catholiques, dans la théologie de l'épiscopat on peut distinguer trois éléments constitutifs, de droit divin, de la fonction épiscopale, et tous les trois également d'origine apostolique:

  • la titulature attribuée par l'élection, ou la désignation canonique, qui investit du droit au siège;
  • le pouvoir d'ordre, conféré par l'imposition des mains, ou ordination épiscopale, qui alloue les pouvoirs sacramentels;
  • la juridiction, assumée au moment de la prise de possession du siège, ou investiture, qui confère l'autorité spirituelle et administrative immédiate sur une portion donnée du peuple de Dieu, l'Église particulière: diocèse, ou éparchie, ou patriarcat, ou même l'ensemble de l'Église universelle (dans le cas précis du pontife romain).

Ces trois éléments, normalement unis et coordonnés l'un à l'autre, peuvent être accidentellement disjoints. La titulature et la juridiction peuvent varier, en cas de démission, ou de mutation de siège, par exemple. Le pouvoir d'ordre est donné pour toujours : sacerdos in aeternum.

La titulature et la juridiction sont distinctes pour chaque évêque; ce sont elles qui constituent la hiérarchie ecclésiastique. Le pouvoir d'ordre, quant à lui, est unique et identique pour tous les évêques. Il fonde ce qu'on appelle la collégialité épiscopale. Tous trois, titulature, pouvoir d'ordre et juridiction, sont une participation au sacerdoce du Christ, unique vrai prêtre et pasteur.

 

* Attributs de l'évêque

 

L'évêque dans l'église catholique se reconnait à différents attributs:

  • Il porte une croix pectorale et un anneau pastoral (anneau épiscopal);
  • Son costume ecclésiastique (ou livrée) est violet;
  • Il porte une mitre lors des cérémonies liturgiques;
  • Il dispose d'une crosse symbole de sa fonction de pasteur;
  • Il se choisit une devise épiscopale;
  • Il a des armoiries composées d'un écu propre à chaque évêque entouré d'ornements extérieurs communs à tous les évêques: un «chapeau» dont la couleur dépend du grade du clerc rouge pour les cardinaux, violet pour les évêques et archevêques, vert pour les évêques assistants au trône pontifical et noir pour les chanoines sous l'Ancien Régime «accompagné d'une cordelière dont le nombre de houppes et la couleur varient de même en fonction du grade du clerc six, dix ou quinze. L'écu est posé sur une croix de procession à une traverse».

 

* Nomination et consécration

 

Dans l'Église catholique, les évêques sont nommés par le pape, à partir de listes transmises à Rome par le nonce apostolique, établies par les évêques d'une même province ou même région ecclésiastique. Chaque évêque a le droit de faire des propositions.

 

* Succession épiscopale du diocèse de Tshumbe

 

De 1959  jusqu'à nos jours, quatre évêques, dont trois diocésains et un religieux, ont assuré la continuité vitale et institutionnelle de l'église du Christ qui est à Tshumbe. En voici leurs noms:

  1. Mgr Joseph Augustin HAGENDORENS

(Du 10 novembre 1959 au 09 avril 1968)

 

Né à Mariakerke le 15 VRIL 1894

Ordonné prêtre le 02 janvier 1921

Préfet Apostolique le 18 mai 1936

Vicaire Apostolique le 13 mars 1947

Evêque de Tshumbe le 10 novembre 1959

Evêque émérite: le 09 avril 1968

Décédé á WEZEMBEEK le 20 août 1974

hagdevise

"CRUCIFIXUS SALVET" 

 2. Mgr Albert YUNGU TSHOMBA

(Du 09 avril 1968 au 22 juillet 1995)

 

Né à Lodja le 12 août 1928

Ordonné  prêtre le 28 décembre 1957

Nommé évêque le 09 avril 1968

Ordination épiscopale le 15 septembre 1968

Président de la CENCO de 1975 à 1979

Evêque émerite: le 22 juillet 1995

Décédé á Kinshasa le 09 janvier 1997

 

emblyungu

"UT VITAM HEBEANT" 

 3. Mgr Paul MAMBE MUKANGA

(Du 22 juillet 1995 au 08 novembre 1997) 

 

Né á Omana (Territoire de Lodja) le 13 avril 1929

Ordination presbytérale le 28 décembre 1957

Nommé évêque de Kindu le 06 avril 1979

Sacré le 24 juin 1979.

=========

Administrateur Apostolique du

Diocèse de Tshumbe du 22 juillet 1995

au 08 novembre 1997

Décédé à Kinshasa, le 26 janvier 2004

 

mambedevise

"DEUS CARITAS EST"

 

 4. Mgr Nicolas DJOMO LOLA

(Du 12 juillet 1997 au .........)

 

Né le 03 juillet 1944 à Lushimapenge

(Territoire de Katako-Kombe)

Ordination presbytérale le 20 août 1972

Nommé Evêque de Tshumbe le 12 juillet 1997

Sacré le 09 novembre 1997

Président de la CENCO de juillet 2008 à juin 2016

embleme

"UT UNUM SINT"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents