Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ANJASHI WA TSHUMBE
  • ANJASHI WA TSHUMBE
  • : Un espace web pour informations et communications, échanges et contacts, analyses, opinions et débats sur la vie. Champs d'intérêt: Vie de l'Église Catholique Romaine et vie en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 10:56

(AfriSCOOP) —Jeudi dernier, la Ceni de la Rdc a donné les résultats provisoires des législatives organisées dans ce pays le 28 novembre dernier. Sans vergogne, la Ceni congolaise a proclamé les chiffres qu’avaient décriés par avance plusieurs scrutateurs indépendants des scrutins du 28 novembre 2011 en Rdc, dont l’Eglise catholique…

 E.T--L.M.-H.K-jpg

De Gauche à Droite: Etienne Tshisekedi,Cardinal Monsengwo et Joseph Kabila

(photo:Africa News).

Pour une fois au cours de ces deux dernières décennies, l’Eglise catholique dans un pays d’Afrique francophone n’a plus eu froid aux yeux. Bien que critiqué au vitriol et “sali” publiquement à plusieurs reprises par des membres du gouvernement congolais, le cardinal Monsengwo, principale figure de proue de l’Eglise catholique en Rdc est resté ferme sur les résultats de l’observation de ses ouailles autour des scrutins présidentiel et législatives organisés fin novembre 2011. Grosso modo, la Mission catholique d’observation électorale au pays de Patrice Lumumba a prié instamment la Ceni de proclamer la vraie vérité des urnes.


«Tôt ou tard, la vérité rattrape toujours le mensonge et le dépasse », enseigne l’adage. A la faveur de la publication des résultats provisoires des législatives du 28 novembre 2011, les Congolais ont un peu plus été fixés sur les FRAUDES HISTORIQUES mises en œuvre dans leur pays, fin 2011… Comment peut-on accorder une once de crédibilité à un scrutin législatif qui donne vainqueur un parti dans une ville dans laquelle les électeurs ont voté pour une autre formation le même jour lors de la présidentielle ? Ce fut le cas à Kinshasa où l’Udps (principale formation d’opposition) a été plébiscité durant la présidentielle mais, contre toute logique, a été défait pendant les législatives par le Pprd (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, au pouvoir). Que dire et penser des multiples dénonciations de fraudes patentes, même dans le camp des partis alliés du Pprd ? Comme si les Congolais souffraient d’une pernicieuse cécité politique, ils ont élu, selon la Ceni, 300 députés Pprd sur les 500 sièges de l’Assemblée nationale…


Pour l’histoire

Joseph Kabila et le Pprd sont désormais embarqués dans des mandats illégitimes (au sommet de l’exécutif et au Parlement). Ce n’est pas le principal enseignement à tirer des dernières élections en Rdc. Mais il s’agit plutôt de mettre en lumière la détermination d’un prélat en Afrique francophone à exiger le triomphe de la vérité électorale. Chose rare en Afrique où ces dernières années des évêques du Togo et de la Côte d’Ivoire se sont déchirés sur la position à adopter devant une joute électorale manifestement émaillée de fraudes. Même si la Mission catholique d’observation électorale n’a pas publié les résultats en sa possession en Rdc, elle a au moins eu le mérite d’afficher le fossé qui existe entre sa lecture des élections et celle opérée par le gouvernement congolais…


Rien que pour avoir adopté cette posture, le cardinal Monsengwo mérite d’être félicité et encouragé en Afrique francophone. Si et seulement si les évêques ouest-africains qui viennent de se réunir en Côte d’Ivoire pouvaient dorénavant marcher sur les plates bandes du prêtre congolais. L’unité prônée chez les catholiques passe nécessairement par la vérité.

 

Achille NGUETI

La Rédaction AfriSCOOP. Source: http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article5041


LE GROUPE AFRISCOOP-Infos à chaud - Révélations - Analyses

Basé en Suisse et une rédaction très dynamique à Dakar, Le groupe AfriSCOOP dispose d’un solide réseau de correspondants et d’experts dans les principales villes africaines.

Le Quotidien en ligne, fréquenté quotidiennement par plus de vingt mille internautes, est devenu une référence sur le continent.

En effet dans un contexte de changement de régime politique en Afrique, AfriSCOOP compte contribuer efficacement à renforcer la dynamique de transparence et de démocratie lancée par les africains. Sa bonne planification stratégique et une bonne gestion quotidienne des activités du site web, contribuent à l’amélioration de la qualité de l’information en Afrique, avec un portail de l’information en temps réel.

Adresse URL: http://www.afriscoop.net/journal/?page=quisomme-nous

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Achille NGUETI - dans VIE POLITIQUE
commenter cet article

commentaires