Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • : Église Catholique au Sankuru, en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 18:34

"Pitié AFRIKA", titre d'une vidéo d'émotion poétique où J. F. IFONGE, congolais du Congo Démocratique, sous l’influence d’une sorte de muse que les uns appellent inspiration et les autres, émotion, met en scène la souffrance que vit le grand Continent. Afrique, berceau de l'humanité devient aujourd'hui temple des souffrances, terre des misères. Afrique, Continent riche devient un désert où les cadres et les intellectuels broient la misère dans le chômage et où les enfants, à cause des affres des guerres sans cesse et des maladies, croient pouvoir construire leur avenir dans le service militaire ou trouver asile en allant dans la rue. Ce sont eux qui s'interrogent et interrogent le téléspectateur. Ils attendent l'aide des coeurs généreux. Prêtez oreilles à la séquence musicale:

 




   Vidéo et créativité de J.F. IFONGE.


Pourquoi l'Afrique pleure et s'enfonce t-elle? L´Afrique se refuse-t-elle, ou tarde-elle à payer le prix imaginaire et réel de l´avenir de ses propres enfants? Ou les forces occultes qui l´entravent et la menacent sont plus fortes que la volonté de ce continent? 
 
"Selon moi, la question est complexe, mais je la résume ainsi:

1.     
Beaucoup d’Africains ont peur de réfléchir ou ne veulent pas réfléchir;
2.      Beaucoup ont peur de parler ou ne veulent ou ne peuvent pas parler;
3.      Beaucoup ont peur d’agir ou ne veulent pas agir;
4.      Beaucoup de dirigeants sont des tarés et ou ne veulent pas apprendre;
5.      Beaucoup ont la connaissance mais ne veulent ou ne peuvent pas l’appliquer;
6.      Beaucoup de religieux sont tellement accrochés à des visions étriquées au point où ils ont oublié la politique;
7.      Beaucoup de politiciens sont peu techniques;
8.      Beaucoup de techniciens ne veulent pas se mêler à la politique;
9.      Quand les dictateurs vont au pouvoir, ils font ce qu’ils veulent;
10.  Quand les politiciens sont au pouvoir ils écoutent peu les techniciens;
11.  Quand les techniciens prennent le pouvoir, ils agissent tout comme si tout était technique;
12.  Il y a un syndicalisme radical et une opposition politique qui tue l’Afrique;
13.  Beaucoup de compétences sont bafouées;
14.  Quand on sent que quelqu’un veut devenir quelque chose, on l’Elimine!
15.  Ainsi, l’Afrique élimine ou rejette facilement ses bras valides;
16.  Les cerveaux sont peu promus et peu écoutés;
17.  Beaucoup ne veulent contribuer au succès des actions n’allant qu’à leur crédit;
18.  En réalité, il y a une mentalité et une méchanceté africaine qui ne permettront jamais et jamais encore le
décollage et le progrès du continent noir;
19.  Beaucoup de compétents bras valides pouvant faire différence chôment à la maison au profit de fainéants promus par leurs proches à des postes très importants et sensibles;
20.  Au lieu de voir leurs problèmes en face, les Africains continuent à accuser les autres;
21.  Les diplômes ne sont toujours pas le symbole d’une dose de connaissance pouvant enclencher le développement;
22.  Les causes classiques du sous développement de l’Afrique ont toujours ignoré la vraie dimension spirituelle du problème telle que la sorcellerie, etc.;
23.  Malheureusement, alors que les problèmes déjà existants n’ont pas encore été résolus, la procréation anarchiqueen Afrique multiplie la misère et les autres problèmes de sous-développement à des vitesses effroyables;
24.  Dans cette galère, beaucoup de cerveaux fuient l’Afrique au profit de l’étranger.
25.  Et par-dessus tout, les puissances étrangères maintiennent tactiquement l’Afrique dans la misère, etc".


(Lu pour vous. Extrait d'une interview de R.A.Yaovi HOLOU, Ingénieur Agronome, Spécialiste en Aménagement et Gestion de l’Environnement (Ressources Naturelles, Génie Rural, Eaux et Forêts, Pêche et Faune), né le 18 septembre 1975 au Bénin, sur Radio CHUO FM 89.1 (
www.chuo.fm), le samedi 31 mai 2008, Ottawa, Canada).

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Claude OKONDJO - dans VIE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

barbara 01/11/2014 23:43

http://afriqueensouffrance.blogspot.fr/2014/11/article-1.html