Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ANJASHI WA TSHUMBE
  • ANJASHI WA TSHUMBE
  • : Un espace web pour informations et communications, échanges et contacts, analyses, opinions et débats sur la vie. Champs d'intérêt: Vie de l'Église Catholique Romaine et vie en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 12:55

Le 29 janvier 2017, l'Assosciation des ANKUTSHU-ANAMONGO, "AAA" en sigle, Asbl, a organisé, à Kinshasa, une rencontre au cours delaquelle son Président en exercice, Dr André LOHEKELE KALONDA, a prononcé une allocution pour remercier Mgr Nicolas DJOMO, Evêque de Tshumbe, au terme de ses deux mandats successifs (2008-2016) en qualité de Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO en sigle. Diverses personnalités, membres de l'Association et d'ailleurs, ont rehaussé de leur présence ladite rencontre.


Excellence Monsieur le Représentant de Son Excellence Monsieur le Président de la République,
Distinguée Première Dame,
Honorable Président de l’Assemblée Nationale,
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Son Eminence le Cardinal,
Messieurs les Gouverneurs respectivement de la Ville Province de Kinshasa et du Sankuru,
Messieurs les membres du Corps diplomatique,
Mes Seigneurs les Evêques et Représentants légaux de nos Eglises,
Distingués invités, à vos titres et qualités respectifs,
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs membres de la Communauté,


En ce jour que nous voulons mémorable, notre Communauté des Ankutshu-Anamongo s’accorde comme un seul homme pour rendre grâce à l'Eternel Dieu Tout-Puissant qui, de sa droite forte, a accompagné et soutenu Son Excellence Mgr Nicolas DJOMO dans l’accomplissement de lourdes et délicates tâches lui confiées par les Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). Deux mandats, deux grands mandats successifs à la tête de cette institution ecclésiale à l'échelle nationale font l'honneur de notre Communauté. Au nom de cette Communauté ici représentée par quelques notabilités, et en communion de coeur et d'esprit avec l'ensemble des Autorités politico-administratives tant nationales que provinciales, les Autorités religieuses de toutes les dénominations ainsi que les opérateurs économiques, et sans oublier les membres de la société civile tant au niveau national que provincial, nous nous empressons d’emblée de vous souhaiter la bienvenue dans ce cadre que nous voulons familial.


Nous le savons, Excellence Mgr Nicolas Djomo, coordonner la pastorale d'ensemble dans notre pays et par ce temps qui court ne doit pas avoir été facile sans le concours des animateurs de plusieurs autres structures et institutions. Voilà pourquoi nous leurs disons un grand merci.

 

Parmi ces personnes et institutions, nous voulons citer en premier lieu Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Gouvernement national et le Parlement. Merci pour l’oreille attentive dont a bénéficié Son Excellence Mgr Nicolas Djomo dans l’exercice de sa charge à la tête de la Conférence Episcopale Nationale du Congo. Le dialogue responsable qui s’était établi entre les plus hautes autorités du pays et l’épiscopat congolais a été la résultante de cette écoute attentive dans la recherche objective à trouver des solutions appropriées pour le mieux-être spirituel, matériel et moral du peuple congolais. Dans ce cadre, bien de dossiers délicats ont trouvé des solutions et bon nombre de situations alarmantes ont été aplanies sans casse ni démagogie dans un langage de vérité avec le souci d’être au service permanent du Peuple de Dieu en République Démocratique du Congo. A notre Distinguée Première Dame, notre fille bien-aimée, qui nous honore de sa présence, nous exprimons toutes nos marques de gratitudes. Etant entendu que dans notre culture, on dit trois fois merci si le discours continue, nous leur disons donc à tous: Merci, merci, merci.
 

Nous citons en second lieu Son Eminence Monsieur le Cardinal Archevêque de Kinshasa, Son Excellence Mgr le Nonce Apostolique, l'ensemble des Evêques membres de la CENCO, ainsi que leurs collaborateurs immédiats, les Secrétaires Généraux et les Secrétaires des Commissions épiscopales nationales. Merci pour la collaboration fraternelle et fructueuse dont a bénéficié également notre estimé frère. Merci aussi aux Prêtres, aux Religieux et aux laïcs de tous nos Diocèses.

 

Nous n'oublions pas de citer et de remercier tous les autres fidèles du Christ, tous les autres acteurs politiques tant de la Majorité que de l'Opposition. Nous étions toujours contents de vous voir autour de Son Excellence Mgr Djomo pour chercher ensemble des solutions durables au développement intégral de notre chère Patrie.


En effet, c’est cette collaboration multiforme et permanente qui s’est muée en une fantastique synergie qui a permis la réalisation des grandes oeuvres tant pastorales que matérielles de ses deux mandats. La Communauté des Ankutshu-Anamongo vous est très reconnaissante.


Bien plus, nous ne pouvons clôturer ces marques de gratitude sans pouvoir remercier toutes les hautes Autorités religieuses dans toute leur diversité qui nous ont fait l’amitié de rehausser de leur présence notre soirée de ce jour, et qui oeuvrent inlassablement pour la paix dans notre pays; car, elles aussi ont développé des rapports fraternels et cordiaux avec leur frère, permettant ainsi aux églises de notre pays d’être solidaires, unies et visionnaires quant au devenir heureux du peuple congolais.


Excellence Monseigneur Nicolas Djomo,


Votre famille, la Communauté des Ankutshu-Anamongo est fière de vous. Elle est fière du travail énorme que vous avez abattu durant vos deux mandats à la présidence de la CENCO. Comme votre illustre prédécesseur, Monseigneur Yungu Albert, d’heureuse mémoire, vous avez su être à la hauteur des attentes de vos paires en particulier et du peuple chrétien du Congo en général. Nous avons noté qu’au cours de votre mandat, vous vous êtes engagé à renforcer la capacité de l’Eglise catholique à intervenir plus efficacement dans ses missions traditionnelles de l’évangélisation du Peuple de Dieu, de l’assistance participative sociale dans les domaines de l’éducation, de la santé et des projets de développement ainsi que dans le domaine de la promotion de la paix dans notre pays. Le couronnement de toute cette oeuvre qualitative et matérielle a culminé avec la création d’une banque pour l’Eglise catholique dont vous êtes le Président de l'Assemblée Générale et du Conseil d’Administration.


Ce travail de titan à la tête de l’épiscopat congolais ne vous avait pas fait perdre de vue votre terroir. En effet, en ce qui concerne votre Province du Sankuru dont la population était confrontée à des multiples problèmes existentiels tels que la pauvreté, les maladies endémiques ainsi que des conflits sanglants récurrents, vous aviez été, tel le Bon Berger de l’Evangile, au front de tous les combats en itinérance pour porter assistance, conforter la foi et la réconciliation entre vos frères et soeurs. Grâce à la collaboration agissante de votre clergé, de nos religieuses et religieux ainsi que les laïcs de différentes paroisses, vous avez résolu bien de problèmes: le calme revient dans le territoire de Lodja, le conflit Asambala-Ahamba dans le territoire de Katako-Kombe se résout sous votre houlette avec la collaboration du Gouvernement Provincial, les violentes tentions à Tshumbe en 2015 ont été aplanies grâce à votre intervention directe,.... Nous en sommes fiers.


Bien plus, pour changer qualitativement les mentalités, vous aviez convié en juin 2015 au Centre Bondeko de Kinshasa, toujours dans le cadre de notre Association des Ankutshu-Anamongo, toutes les Notabilités de la Province pour inviter les uns et les autres à privilégier des discours de cohésion, de paix et de fraternité auprès de nos populations du Sankuru. Ce message a été reçu par les uns et les autres. Ce discours fondateur est pratiquement une boussole pour les ressortissants du Sankuru, appelés à regarder dans la même direction pour un développement harmonieux de cette Province.


Oui, Excellence, pour couronner le tout, vous aviez réussi à convaincre les femmes du Sankuru à se regrouper dans un collectif pour concourir à la paix et au développement de notre Province. Chose faite en ce moment précis, car le Collectif des Femmes du Sankuru pour la Paix est déjà opérationnel.


Enfin, votre Excellence a toujours accordé sa pleine disponibilité et son soutien sans faille à notre Association des Ankutshu-Anamongo mise en oeuvre en 1960 par le Héros National Patrice-Emery Lumumba, d’illustre mémoire. Vos conseils dans ce cadre ont été judicieux et permettent aux organes de notre Communauté d’arrondir les angles. C’est dans cette vision que le Conseil National des Sages de notre Communauté avait recouru à votre sagesse et esprit d’écoute pour vous confier, ensemble avec vos paires les Evêques du Diocèse catholique de Kole, de l’Eglise Méthodiste unie et de l’Eglise Kimbanguiste, la direction et l’animation de deux Commissions techniques, à l’occurrence les commissions techniques respectivement de «Paix et Réconciliation» des filles et fils du Sankuru et de «Développement durable» de notre Province.


En effet, chacune de ces Commissions comprend vingt personnalités non politiques, choisies par leur territoire au regard de leur sagesse, leur expérience, leur esprit de rassemblement, leur disponibilité et leur engagement à servir bénévolement la Communauté. Et nous voudrions ici saluer la disponibilité et l’engagement du Conseil des églises du Congo qui, non seulement nous honore de la présence de ses Représentants légaux dans cette salle, mais aussi se détermine également d’accompagner notre «Commission Paix et Réconciliation» dans l’accomplissement de ses délicates tâches. Quant à la Commission «Développement Durable», nous nous félicitons de la disponibilité et de l’oreille attentive dont fait montre jusques là les autorités provinciales du Sankuru pour la mise en oeuvre d’une synergie qui mobilise toutes les forces sociales de la Province dans des projets de mise en valeur à la base de notre espace vital.


Chères frères et soeurs du Sankuru,


Le développement de la Province du Sankuru requiert l’engagement effectif de chacune et chacun de ses membres. A l’instar des exemples que nous fournissent certaines Provinces de notre pays, notre société civile doit être active dans des activités de développement à la base; les opérateurs économiques devront, dans le cadre de l’extension de leurs activités économiques et commerciales, se résoudre à investir chez nous. Il va de soi que dans ce contexte, nos Sénateurs, Députés nationaux et provinciaux ainsi que notre Gouvernement provincial devront s’ateller à nous offrir un climat plus serein et une collaboration plus franche.


L’Eglise catholique, en mettant sur pied une banque proche du peuple, nous offre une opportunité d’ouvrir massivement des comptes et d’opérer des placements appropriés. Nous pourrons ainsi accéder plus facilement au crédit et ainsi participer activement à la valorisation de notre terroir de façon qu’ensemble nous fassions de la Province du Sankuru une terre de paix et de prospérité qui incitera les congolais et les étrangers à venir s’y installer et promouvoir un développement intégré au coeur de notre pays, la République Démocratique du Congo.

 

Mobilisons nous donc pour la paix de coeur et d’esprit, pour la solidarité et la cohésion sociale, pour le travail bien fait et la justice sociale,… tel que notre estimé frère Son Excellence Mgr. Djomo Nicolas nous montre la voie par son engagement de chaque instant.


Distingués invités, à vos titres et qualités respectifs,


Notre voeu le plus ardent au niveau national est de voir nos Députés et Sénateurs, nos politiques, nos Eglises, nos Communautés de base et nos opérateurs économiques, à travers le territoire national, travailler ardemment et de concert pour le renforcement de la confiance en soi, de la fierté nationale et de l’auto-prise en charge de nos populations dans l’amélioration de leurs conditions de vie au quotidien, épaulant ainsi efficacement les autorités nationales et provinciales dans leurs charges de construire dans la paix un pays plus beau qu’avant. Le peuple congolais doit s’assumer avant tout comme sujet et non objet de l’histoire.


Distingués invités, à vos titres et qualités respectifs,
Chers frères et soeurs de la Communauté,


L’église Catholique en général et notre Diocèse de Tshumbe, et partant notre Communauté des Ankutshu-Anamongo, en particulier, viennent de perdre un valeureux Prêtre que Dieu Tout Puissant vient de rappeler auprès de Lui, en l’occurrence le Révérend Abbé Albert Mutangala. Nous vous prions donc de vous lever en gardant une minute de silence pour saluer sa mémoire. Merci.

 

Que Dieu Tout Puissant bénisse son serviteur Mgr Nicolas Djomo à l’honneur ce jour, bénisse la Province du Sankuru et notre pays, la République Démocratique du Congo.


Nous vous remercions.

Dr André LOHEKELE KALONDA, Président en exercice de "AAA"

CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO
CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO
CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO
CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO
CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO
CÉRÉMONIE D’ACTIONS DE GRÂCE ORGANISÉE EN L’HONNEUR DE SON EXCELLENCE Mgr NICOLAS DJOMO

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr André LOHEKELE KALONDA, Président en exercice de "AAA" - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires