Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • : Église Catholique au Sankuru, en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 11:49

 

La tournée pastorale de Mgr Nicolas Djomo dans le District du Sud a été entreprise du 13 au 23 mars 2015. Dans l’itinéraire emprunté, l'Évêque du diocèse de Tshumbe s'est rendu à: Lubefu-Shenga-Lubefu-Grand Séminaire Saint Jean-Paul II (Shapembe)-Procure diocésaine (Lodja). Un moment privilégié de rencontres, d’écoute, de prières, mais aussi d’échanges et de consolation.

 

Quand le péché éloigne, la douleur écrase, l’injustice méprise, l'ignorance condamne et la distance isole, on peut bien douter de la valeur et du sens de la vie. Porter "le Christ en tout milieu", de "périphéries géographiques" aux "périphéries existentielles", là où sont toutes les  misères, c'est prendre le temps de la rencontre. C'est aller à "celui qui semble plus loin, mais aussi plus indifférent" dans sa vie de foi. Porter "le Christ en tout milieu", c'est aussi aller annoncer et soigner les souffrances et les blessures de la vie.

 

Le pape François, profitant de sa première messe chrismale célébrée en mars 2013, devant prêtres et religieux, a tenu à préciser ce qu’il attend d’une Église et d’un clergé: n'être pas seulement "gestionnaires" mais avant tout "médiateurs". De quoi construire avec des fondements pour une pastorale de proximité!

 

Pendant plus ou moins dix jours, Mgr Nicolas DJOMO, évêque du diocèse de Tshumbe, en tournée pastorale, a "touché les périphéries" de son diocèse. Du 13 au 23 mars 2015.

 

Samedi 14 mars, il était à Lubefu. Au cours de la célébration eucharistique, l'enseignement de l'Ordinaire du lieu, tiré de la parabole du Pharisien et du Publicain, stigmatisa la présence de "deux hommes et deux façons de prier". "Le premier a beau s’adresser à Dieu, lui rendre grâce: il n’a pas besoin de lui. Il ne le remercie pas pour la grâce que Dieu aurait pu lui donner. Ses bonnes actions lui suffisent. Il est tellement plein de lui-même que Dieu n’a plus de place en lui. Vaniteux, suffisant, satisfait, le Pharisien ne pense qu'à lui-même quand il est devant Dieu. Ainsi, poursuit-il, son grand péché pendant la prière est, en plus de la suffisance, de juger les autres". "Le second, lui, disait-il, se reconnaît pécheur; il est vide devant Dieu. Il se présente dans une position humble. Il prie Dieu de lui pardonner ses péchés qui l'ont fait esclave des choses de ce monde; il admet sincèrement qu'il n'a aucun mérite et que son salut dépend seulement de la pitié de Dieu". "Quel bel exemple", s'exclama le Prélat! "Si nous sommes chrétiens, enchaina-t-il, nous devons savoir, avec humilité, reconnaitre nos limites et nos faiblesses devant la miséricorde infinie de Dieu et nous pourons alors avoir la force de combattre tout narcissisme et tout mépris à l’égard du prochain". La prière humble est utile dans la vie de tout chrétien afin d'avoir l'ouverture pour recevoir dans nos âmes la grâce du Dieu miséricordieux; l'humilité est donc le fondement de la vie chrétienne. C'est elle qui peut faire entrer Dieu dans nos vies.

 

Le 15 mars, l'évêque à Shenga. La messe au cours delaquelle fut célébré le sacrement de Confirmation marqua du sceau de l'Esprit Saint et enrichit d'une force spéciale de l'Esprit seize baptisés. Au cours de l'homélie du Célébrant principal, tout l'honneur était aux confirmés. "Devenus des vaillants soldats du Christ, leur disait-il, les confirmés sont appelés à vivvre leur lien avec l’Eglise de manière plus parfaite. Ils doivent se sentir toujours  prêts à défendre leur foi devant les adversités de ce monde. Leur lumière doit briller sans cesse plus fort pour combattre l’obscurité du péché" (Lumen Gentium 11).

 

Dimanche 22 mars, la visite de l'évêque s'effectue au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II à Shapembe.

 

Articulée par l'image du grain de blé tombé en terre et la figure de Philippe, la liturgie du cinquième dimanche de Carême a offert à l'évêque l'opportunité de présider à la prise d'habits et à la collation des ministères au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II à Shapembe. «A l’heure de la prolifération des sectes et de faux prophètes, le monde est de plus en plus assoiffé de voir la vraie figure de Jésus: Celui qui sauve. Et c’est aux prêtres, par leur présence et la qualité de leur témoignage de vie, qu’il appartient de relever ce grand défi. A travers les différents ministères de leur formation, les séminaristes sont ainsi préparés à devenir des prêtres selon le cœur de Dieu, c’est-à-dire d’autres «Philippe»  capables de guider vers le salut et de faire accéder à la connaissance du vrai Dieu». Tel fut l'essentiel de l'homélie de l'Officiant.

 

Parmi les grands séminaristes qui "se sont engagés" et qui ont pris leurs habits, cinq sont du diocèse de Tshumbe. Il s’agit notamment des Abbés ELONGE W’ELONGE Gaspard, KITETE LOMBELELO Martin, KONGA LOFUDU Lambert, OTSHUDIEMA WEMBOLOWA Alphonse et TSHOPA DJONGANA André.

 

L’épreuve de la maladie est un mystère pour tout homme. Dieu n’abandonne pas celui qui souffre dans sa chair et dans son cœur.

 

Pour être le visage de la tendresse de Dieu parmi les hommes de Lubefu et de Shenga, Mgr Nicolas Djomo a voulu vivre particulièrement ce temps fort de Carême. Il a communié fraternellement par les échanges et la présence attentive aux malades et aux personnes  diversement aptes (personnes à capacités réduites). Ainsi est-il allé vers elles, a-t-il prié avec elles avant de leur imposer les mains. Ce fut le moment le plus émouvant de la tournée!

 

Les loisirs, une autre étape de la tournée. Un match de football au rendez-vous. Pas pour signer la fin de la tournée pastorale. Une rencontre sportive organisée pour la circonstance. Mgr l'évêque y a été l'invité d'honneur. La présence épiscopale a consisté à stimuler les jeunes à cultiver dans leur vie aussi bien le moral que le physique, les études ou le travail que le sport. "Mens sana in corpore sano".

 

Tout est bien qui finit bien! La tournée pastorale de l’évêque lui a permis de bénir les installations qui abritent le "Foyer Mamans catholiques", de rencontrer les ecclésiastiques et les notabilités respectives, d'écouter les prêtres et les fidèles, de palper du doigt les réalités des Paroisses. L'hôpital et les écoles conventionnées catholiques de deux paroisses ont aussi été honorées de la visite du Berger du diocèse.

 

Le 23 mars, en fin de tournée, Mgr Nicolas Djomo est l'hôte du personnel de la Procure diocésaine implantée à Lodja. Il lui consacre tout l'avant-midi pour les audiences.

 

Ainsi, fait à Tshumbe, le 25 mars 2015

 

 

Abbé Léonard Lumbutu

Secrétaire-Chancelier

 

 

 

 

MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE
MGR NICOLAS DJOMO DANS LES PÉRIPHÉRIES GÉOGRAPHIQUES ET EXISTENTIELLES DU DIOCÈSE

Partager cet article

Repost 0
Published by Abbé Léonard LUMBUTU - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires