Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • DIOCÈSE DE TSHUMBE
  • : Église Catholique au Sankuru, en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 09:29
Qui était Alphonse Elungu Pene Elungu?
 
Une intelligence rare de par sa profondeur et sa précision. Collègue des classes au Grand séminaire de Kabwe de feu l’Abbé André Olamba Yanyi et de l’actuel sénateur Joseph Mpambia Bekanga Bekaja mais, lui, n’ira pas jusqu’au bout où il aurait été ordonné prêtre en 1963. Là, au Grand Séminaire, il venait une année après la promotion de Mgr  Albert Hiombo, Joseph Adidiema, Adrien Wembawelo, Antoine Wembi… ou encore il passait une année avant celle de Mgr Laurent Monsengwo.
 
Alphonse Elungu, fils de Papa Ululu, est Otetela né le 21 avril 1936 à Munge, un village avec statut de groupement du secteur Lukumbe dans le territoire de Katako-Kombe. Il commença sa scolarité à Lubefu et Tshumbe avant d’aller poursuivre à Kabwe aux Petit et Grand séminaires qu’il quitta en 1961. Diplômé de l’Institut d’études politiques, licencié ès lettres, il fut lauréat de l’année 1964 de l’Université  Ex en Province (France). Marié à Monique, une française avec laquelle il fonda une famille, il obtient à l’Université Paris Sorbonne en 1966 un doctorat de 3ème cycle en philosophie avec une thèse sur Malebranche; le jury lui conféra la mention «Exceptionnelle» avec «Embrassement du jury». A ajouter qu’il viendra en 1999 défendre une autre thèse d’Etat ès lettres à Paris IX Sorbonne. Lorsqu’il quitta très vite Paris pour le Congo à la fin 1966, le professeur Georges Balandier prononça à son honneur le discours dans lequel il dira: «Le savant rentre dans son pays».
 
Début novembre 1967, Alphonse Elungu  est nommé Vice-recteur de l’Université Lovanium et, puis, le 11 mars 1968, délégué général de la section des recherches en lettres et en sciences de l’homme de l’ONRD. Dans sa vie quotidienne, il cultiva le doute et c’est la philosophie qui le guidait, car pour lui le principe était ne rien accepter que ce qui est éclairé par la raison. Cette pratique fera de lui moins un grand gestionnaire administratif mais d’abord et fondamentalement un chercheur et un enseignant. En 1976, il est élu vice-président de la Société des philosophes du Zaïre.
 
Lors de la création de l’UNAZA, il sera d’abord nommé Vice-recteur du Campus de Kinshasa le 12 août 1971, puis Vice-recteur du Campus de Kisangani en septembre 1972, Directeur général de l’ISP Mbandaka en août 1975, Vice-recteur du Campus de Lubumbashi le 16 décembre 1977. Il quitte le pays en 1979 pour la Côte d’Ivoire où il est professeur titulaire à l’Université d’Abidjan. Retour à Kinshasa à la fin des années 1980 pour être professeur ordinaire à l’Université de Kinshasa. Il s’ouvre à la politique lors de la CNS et devient  membre du HCR le 5 décembre 1992 et du HCR-PT le 19 janvier 1994 (....).
 
Alphonse Elungu restera attaché à l’Université de Kinshasa jusqu’à son éméritat à la fin des années 2000. Avec la mort aux USA en 2013 de Papa Adrien Wembawelo, il (me) dira à Kinshasa: «J’ai perdu un grand frère et un ami».
 
Adieu Papa Alphonse.
Jean Omasombo Tshonda
 
 
Condoléances à la famille du Professeur Ordinaire Alphonse Elungu pene Elungu!
************************************************************************************************************************
 
 
Dévasté et choqué voire quasi paralysé, veuillez accepter mes très sincères condoléances à chacun,du fin fond de mon Coeur: «Ashi ambutshulo, hayeyama tongona!» (=peut-on jamais ramasser l'eau versée). Je suis profondément triste de perdre une sommité intellectuelle imbue d'humilité et d'amour de son pays, prompt à servir autrui  avec abnégation. 
 
Soyez certain (e), je vous en prie, cher frère, chère soeur de nos prières. Bref, seul l'Omniscient récompense celui ou celle QUI croit en Lui. Que on âme repose en PAIX.
 
Prof. Antoine Roger Dimandja
****************************************************************************************************************************
 
Cher compatriote L. Opula,
 
Veillez transmettre nos condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu et à la grande famille de la communauté scientifique congolaise.
 
Le Prof. Elungu Pene Elungu fait partie de ces ainés (Malu wa Kalenga, Ilunga Kabongo, Kadima Kamuleta, Buakasa Tulu kia Mpansu, etc.) qui ont servi de modèle à de nombreux jeunes Congolais qu’ils ont formés ou qui ont travaillé sous leur clairvoyante direction aussi bien en Occident, en Afrique que dans notre cher pays.
Les morts sont morts, dit-on, c’est une évidence que la nature impose à tous les vivants. Mais le Prof. Elungu Pene Elungu n’est pas mort car il continue de vivre à travers et dans ses enfants et petits-enfants à qui il a transmis son bagage génétique. Dans la communauté scientifique congolaise, il continue de vivre dans ses nombreux disciples qu’il a formés tout au long de sa riche carrière et à qui il a transmis son large savoir. Aux uns et aux autres, il ne reste qu’une chose digne à faire: remercier Dieu d’avoir mis ce grand Homme sur leur chemin et rendre hommage à l’Homme de Science qu’il a été et qui a marqué son temps afin de continuer à mériter son héritage biologique et scientifique.
Que Dieu vous assiste dans cette épreuve.
Sinaseli Kamatanda TSHIBWABWA
Mulongeshi
 
Source: hinterland1@yahoogroupes.fr, articles publiés par Lambert OPULA.
De gauche à droite il s’agit de: Antoine Owandjalola: professeur à l’ISTM/Kinshasa, gendre du professeur A. Elungu, Prof. Jean Omasombo Tshonda, Prof. Alphonse Elungu (Photo prise le 1er juillet 2010 à l’Université de Kinshasa lors des obsèques du professeur Antoine Wembi Kakese).
De gauche à droite il s’agit de: Antoine Owandjalola: professeur à l’ISTM/Kinshasa, gendre du professeur A. Elungu, Prof. Jean Omasombo Tshonda, Prof. Alphonse Elungu (Photo prise le 1er juillet 2010 à l’Université de Kinshasa lors des obsèques du professeur Antoine Wembi Kakese).

De gauche à droite il s’agit de: Antoine Owandjalola: professeur à l’ISTM/Kinshasa, gendre du professeur A. Elungu, Prof. Jean Omasombo Tshonda, Prof. Alphonse Elungu (Photo prise le 1er juillet 2010 à l’Université de Kinshasa lors des obsèques du professeur Antoine Wembi Kakese).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean OMASOMBO TSHONDA - dans EVENEMENTS
commenter cet article

commentaires