Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ANJASHI WA TSHUMBE
  • ANJASHI WA TSHUMBE
  • : Un espace web pour informations et communications, échanges et contacts, analyses, opinions et débats sur la vie. Champs d'intérêt: Vie de l'Église Catholique Romaine et vie en République Démocratique du Congo.
  • Contact

Profil

  • Pierre Claude OKONDJO
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.
  • Prêtre du Diocèse de Tshumbe, en République Démocratique du Congo. De formation philosophique et théologique. Certifié en anglais auprès de "The Language Center of Ireland". Docteur en Sciences de Communication Sociale Institutionnelle.

Rechercher

1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 19:48

Soulèvement ou manipulation? Jeunes catholiques ou cadres de la Mouvance Présidentielle? A quelles fins? Autant d'interrogations qui préoccupent la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco, en sigle) et bon nombre d'observateurs internes et externes. In extenso, le contenu du Mémo qui serait déposé à la Nonciature de la RDC.

 

Nous, Jeunes fidèles catholiques de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo,
 

Remerciant avant toute chose le Seigneur Dieu pour tous les bienfaits de votre pontificat marqué par des innovations et des choix courageux pour la bonne marche de l'Eglise et des Nations;


Ayant suivi, aux dates successives du ... septembre 2014, le message lu ex cathedra apostolorum par les Curés et catéchistes de nos paroisses respectives, sur les instances de la Conférence épiscopale nationale du Congo en visite ad limina, exhortant ouvertement et sans parabole la communauté entière des chrétiens et des hommes de bonne volonté à sse liguer contre toute tentative de modification de l'article 220 de la Constitution de notre pays dont le paysage politique se caractérise actuellement par un débat citoyen mettant en face révisionnistes et antirévisionnistes;


Nous inspirant d'une part, en tant que citoyens, de la Loi fondamentale de la République et, d'autre part, en tant que chrétiens, des saintes Écritures, DÉNONÇONS de la manière la plus ferme: 


1) la violation, au seuil des portes de la Basilique des apôtres, par les membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo, du sacrosaint principe de la laïcité tel que formulé au tout premier article de notre constitution; 


2) la violation du principe corollaire de la séparation entre l'Etat et l'Eglise que le Christ a résumé par la formule "Redde Caesari quae sunt Caesaris, et quae sunt Dei Deo" _Matthieu 22:21);


3) l'invitation insidieuse au martyre ainsi qu'à la culture de la "violence de sang" adressée aux chrétiens de notre pays par les allusions faites au martyre des apôtres Pierre et Paul (extrait de leur lettre écrit en caractère gras), attitude qui est de nature à mettre en péril l'urgence de la consolidation de la paix dans ce pays laissé exsangue après plus de décennies de violence armée causée par les ennemis de notre peuple;


4) dénonçons le détournement des fins spirituelles de l'Eglise, chargée e prêcher la Bonne nouvelle en vue du royaume éternelle des cieux, au profit d'ingérences préoccupantes de la part d'une institution apolitique par essence et en vertu des lois de la république (Loi de 2001 sur les associations sans but lucratif)


C'EST POURQUOI, 
 

Considérant, d'une part, le principe "salus populi suprema lex" et, d'autre part, le principal du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes (droit à l'autodétermination), nous, Jeunes fidèles catholiques de la République Démocratique du Congo, issus de toutes ses provinces, adressons à Votre Sainteté la présente pétition pour la bonne finalité de laquelle:


- tenons à rappeler qu'en République Démocratique du Congo, les pouvoirs inaliénables du souverain primaire ne peuvent-être limités que par le souverain primaire lui-même:


- faisons remarquer que c'est en vertu de cette profonde réalité socio-juridique que la quasi-totalité des nations civilisées modernes sont passées, au vu des enjeux en présence, d'une "première république" à une 'deuxième", d'un régime monarchique à une république, d'une dictature constitutionnellement organisée à un régime démocratique:


- réitérons notre adhésion au projet de société ainsi qu'à la vision de paix sociale, d'unité nationale et d'émergence de la République Démocratique du Congo, tel que prônés par le Chef de l'Etat, Joseph KABILA KABANGE;


- jugeons dangereuse pour le salut de nos âmes la tendance à la politisation permanente et à outrance de nos lieux de culte, de la chaire apostolique et de nos conducteurs spirituels qui ont failli à leur vocation ecclésiastique;


- sommes préoccupés par les effets prévisibles de cette action du clergé catholique consistant à inviter Achab et Hérode ad altar apostolorum ainsi que par l'attitude qui doit-être la nôtre face à ce comportement partisan;


- Et, en dernière instance, recourons à la très haute et éclairée sagesse du bienheureux Successeur de Saint-Pierre, le Pape François, pour que notre Aima mater, la sainte Eglise catholique de la République Démocratique du Congo, soit ramenée "au milieu du village", au dessus des mêlées partisanes et politiciennes, en s'attachant davantage à la voix du Saint-Esprit.


Ainsi, révisionnistes et antirévisionnistes, coupables de quelques péchés, garderont l'espérance du pardon que procure la contrition des coeurs au confessionnal où le berger du jour les fait participer à l'action de cette parole vivante de notre Seigneur "dimitte nobis debita nostra; sicut et nos dimittimus debitoribus nostris" Amen.
 

KINSHASA, LE MERCREDI, 1er OCTOBRE 2014.

JEUNES CATHOLIQUES OU JEUNES MANIPULÉS?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeunes? - dans VIE SOCIALE
commenter cet article

commentaires